L'air que nous respirons

Dieu donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses. Actes 17:25. L'air est un don gratuit du ciel, destiné à animer l'organisme tout entier.

Les poumons rejetant constamment des impuretés doivent être pourvus d'air pur en abondance.

Nous dépendons plus de l'air que nous respirons que de la nourriture que nous absorbons. Les hommes et les femmes, les jeunes et les vieux, qui désirent la santé et qui veulent jouir d'une vie active, devraient se rappeler qu'ils ne peuvent posséder ces biens sans une bonne circulation.

Quels que soient leurs occupations et leurs goûts, il faudrait qu'ils se décident à faire de l'exercice en plein air dans la mesure du possible. Qu'ils considèrent comme un devoir religieux de lutter contre les conditions de vie qui les ont confinés chez eux, privés ainsi d'exercice en plein air.

L'air, ce précieux don du ciel que nous pouvons tous obtenir, vous apportera son influence vivifiante si vous lui permettez d'entrer. Accueillez-le, recherchez-le précieusement et il se révélera un lénitif inestimable pour vos nerfs. [...] Un air pur et frais favorise la circulation du sang. Celle-ci vivifie le corps, tend à le rendre plus fort et plus vigoureux en même temps qu'elle a une nette répercussion sur l'esprit auquel elle assure le calme et la sérénité. L'air pur excite l'appétit, améliore la digestion et prédispose à un sommeil profond et doux.

Cet air pur et vivifiant est un don gratuit du ciel et il nous est impossible d'être joyeux, bien portants et heureux si nous n'apprécions pas ces riches libéralités qui nous permettent d'atteindre le but qui nous est assigné.

L'air pur que le ciel nous accorde est une des plus riches bénédictions dont nous puissions jouir.

Imprimer E-mail

Offers and bonuses by SkyBet at BettingY com