LA RÉFORME SANITAIRE ET LE MESSAGE DU 3° ANGE.

 

Ce que la main est au corps

 Le 10 décembre 1871, il m’a été à nouveau montré que la réforme sanitaire fait partie intégrante de la grande œuvre grâce à laquelle le peuple de Dieu sera prêt pour la venue du Seigneur. Elle est au message du troisième ange ce que la main est au corps. L’homme a fait peu de cas du Décalogue, mais le Seigneur ne punira pas les transgresseurs de cette loi sans leur avoir au préalable envoyé un message d’avertissement. Le troisième ange proclame ce message. Si les hommes avaient toujours obéi au Décalogue, accordant leur vie aux principes qui y sont contenus, la malédiction de la maladie n’aurait pas inondé le monde comme elle le fait aujourd’hui.

 Préparer un Peuple

Il est impossible que des hommes et des femmes violent la loi de la nature en s’adonnant à leurs appétits dépravés et à leurs passions déréglées, sans violer également la loi de Dieu. C’est pourquoi le Seigneur a permis que la lumière de la réforme sanitaire brillât sur nous, afin que nous puissions voir le péché que nous commettons en violant les lois qui régissent notre être tout entier. Nos joies ou nos souffrances dépendent de l’obéissance aux lois de la nature ou de leur transgression. Notre miséricordieux Père céleste voit quelle est la condition déplorable des hommes qui, certains consciemment mais la plupart inconsciemment, vivent en violation des lois qu’il a établies. Aussi, par amour et par pitié pour la race humaine, il fait briller la lumière de la réforme sanitaire. Il publie sa loi et annonce le châtiment qui suivra la transgression afin que tous puissent apprendre à vivre en harmonie avec les lois de la nature. Il proclame sa loi si distinctement et la rend si évidente qu’elle est comme une ville située sur une montagne. Tous les êtres doués de responsabilité peuvent la comprendre s’ils le veulent. Les simples d’esprit ne seront pas tenus pour responsables. Enoncer clairement les lois de la santé et insister pour qu’on s’y conforme, telle est l’œuvre qui accompagne le message du troisième ange, afin de préparer un peuple qui soit prêt à accueillir le Seigneur quand il viendra sur les nuées des cieux.

 

La défaite d’Adam et la victoire du Christ

Adam et Eve ont succombé à un appétit immodéré. Le Christ est venu et a résisté à la sévère tentation de Satan, remportant la victoire sur l’appétit, montrant que l’homme peut vaincre lui aussi. De même qu’Adam succomba à l’appétit, et perdit la bénédiction de l’Eden, de même les enfants d’Adam peuvent, par le Christ, vaincre l’appétit et retrouver le jardin d’Eden en pratiquant la tempérance en toutes choses.

 

Auxiliaires pour permettre de discerner la vérité.

L’ignorance n’est pas, actuellement, une excuse à la transgression de la loi. La lumière brille avec clarté, et personne n’est obligé d’être ignorant, car Dieu lui-même instruit l’homme. Tous sont liés à Dieu par l’obligation la plus sacrée de prendre garde à la saine philosophie et à l’expérience authentique qu’il met à leur disposition quant à la réforme sanitaire. Il souhaite que le vaste sujet de la réforme sanitaire soit discuté, et que le public soit vivement stimulé à l’étudier; car il est impossible que des hommes et des femmes, rivés à toutes leurs habitudes déréglées, malsaines et énervantes pour le cerveau, puissent discerner la vérité sacrée par laquelle ils doivent être sanctifiés, affinés, ennoblis et préparés à figurer dans la société des anges célestes, dans le royaume de gloire.

 

Sanctifies ou punis

L’apôtre Paul exhorte les membres d’église: “Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.” Romains 12:1. Cela signifie que les êtres humains peuvent souiller leur corps par des complaisances coupables. Et s’ils deviennent impies, ils sont inaptes à être des adorateurs en esprit et ne sont pas dignes du ciel. Si l’homme veut s’attacher à la lumière que Dieu, dans sa miséricorde, lui envoie en ce qui concerne la réforme sanitaire, il sera sanctifié par la vérité et préparé à entrer dans l’immortalité. Mais s’il dédaigne cette lumière, et vit en état de désobéissance à l’égard de la loi de la nature, il doit payer son forfait.

 

Conseil sur la nutrition et les aliments - page : 81.

 

Mots-clés: reforme, sante, ange, angetroisieme

Imprimer E-mail

Offers and bonuses by SkyBet at BettingY com